Assurance vie vs SCPI : quoi choisir ?

Publié le

Autant l’assurance vie que les SCPI comptent parmi les placements préférés des Français. Entre les deux, lequel est le plus avantageux ? L’un et l’autre comprennent des atouts et des limites.

Assurance vie, ses avantages et ses limites

L’assurance vie comporte un grand nombre d’avantages, par exemple, les contrats proposent un rendement minimum garanti. Même s’il y a des risques, vous percevez des revenus. L’autre intérêt d’un contrat d’assurance vie, c’est que vous pouvez faire une souscription avec un tout petit capital. Peu importe la somme dont vous disposez, c’est possible pour un contrat d’assurance vie. Puis, si vous optez pour un placement sur des fonds euros, votre capital ne peut que vous rapporter. Il va progresser sans faute car le coût du risque est entièrement assumé par votre assureur. Ceci ne concerne pas la fraction de capital placée sur des unités de compte, il faut garder cela à l’esprit. Ce principe s’applique uniquement à votre capital sur des fonds euros.

Le plus gros avantage d’un contrat d’assurance vie, c’est par rapport à l’imposition.

La fiscalité de l’assurance vie est très avantageuse aussi bien en cours de vie du contrat que dans le cadre d’une succession. Les intérêts générés par votre capital via une assurance vie ne sont pas frappés par l’impôt sur le revenu. Toujours sur la fiscalité, celle sur les rachats est très avantageuse après 8 ans d’ouverture du contrat. Ce sont les principaux atouts de l’assurance vie qui présente tout de même quelques limites. Par exemple, vous ne pouvez investir que de l’argent qui est en votre possession. De plus, le taux de rémunération est plus faible si on le compare à celui des SCPI. Enfin, vous avez des frais d’entrée, de gestion de contrat et de sortie des fonds.

Que devez-vous savoir sur les SCPI ?

Vous vous demandez si les SCPI sont plus intéressantes qu’un contrat d’assurance vie ? Voici le principe d’une SCPI : vous investissez dans l’immobilier locatif pour en retirer des revenus. Le but est de faire l’acquisition et de gérer un patrimoine immobilier locatif. Donc, vous achetez des parts dans une société possédant des biens immobiliers en location et vous en percevez des revenus. Puis, le rendement moyen d’une SCPI est plus élevé que pour une assurance vie. Pour l’année 2019, c’était dans les 4,40 %, ce qui s’avère particulièrement attractif. Ensuite, vous n’avez pas à vous soucier des contraintes de la gestion quotidienne.

La gestion locative ne vous incombe pas, c’est à une société dédiée de s’en charger. C’est cette société qui joue les intermédiaires entre vous et la SCPI. C’est donc un placement qui ne vous cause aucun stress. Puis, le risque est mutualisé en SCPI parce que vous n’êtes pas l’unique investisseur. Le patrimoine immobilier de la SCPI est diversifié, ce qui vous évite d’être le seul à supporter les risques. Puis, vous avez la possibilité d’investir dans différentes SCPI. Cependant, les revenus des SCPI sont soumis aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu. Avec les SCPI, il y a un délai de jouissance, vous ne touchez vos revenus qu’après plusieurs mois.